Château de Menessaire

Domaine de la Princesse Armoria, Duché de Saulieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Taverne, Lisieux, le 18 d'Octobre 1458 (de bas en haut)

Aller en bas 
AuteurMessage
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Taverne, Lisieux, le 18 d'Octobre 1458 (de bas en haut)   Mar 19 Oct 2010 - 0:41

Armoria laisse échapper un soupir d'aise
Cardinal sort de la taverne
Armoria le regarde partir
Cardinal remet son modeste mantel et se dirige vers la porte
Armoria : A tout bientôt... Chez vous, déjà
Cardinal : et soyez sages ... enfin pas trop non plus
Cardinal : fort bien ... passez une bonne fin de soirée
Jusoor sourit
Jusoor : du moins, de pouvoir vosu entendre
Cardinal salue le valeureux joey
Armoria : Ceux qui ont besoin de voir la légende pour se convaincre
Jusoor : au plaisir de vous revoir
Armoria chuchote à Cardinal : la joueuse apprécie son cadeau d'anniversaire aussi, merci
Cardinal : quels incrédules ?
Cardinal fait un baise-main aux ravissantes damoiselles présentes
Armoria : Vous n'oublierez pas les incrédules ?
Armoria sourit
Armoria : Plaise au ciel que la prochaine fois, vous garderez à l'esprit que quand c'est long, c'est tout aussi bon, voire meilleur
Cardinal : il a été ravi de pouvoir souhaiter un joyeux anniversaire à la mignonne princesse ...
Cardinal : le beau cardinal craint qu'il ne doive déjà prendre congé de votre charmante compagnie ...
Armoria : Je le relève... Quitte à passer dans l'ombre de votre donjon pour une dégustation !
Cardinal : nullement ... du moins pas au départ ... mais maintenant que vous en parlez ...
Armoria : Un défi, bel ami ?
Armoria lève un sourcil
Cardinal : fini l'obscurantisme ...
Cardinal : le beau cardinal pense être plus raffiné ... à l'image de notre époque de lumière ...
Armoria : S'il a plu à Charlemagne, sans doute vous plaira-t-il ?
Cardinal : avec plaisir
Armoria : Il faudra que je vous fasse goûter mon Corton, maintenant que j'y pense
Armoria sourit, complice, à Cardinal
Jusoor fait tourner son gobelet dans sa main
Joey21 : Je crois être dans le même cas que vous Duchesse.
Cardinal : il faut reconnaître que le modeste vin de nuits-saint-georges n'est pas sans qualités ...
Armoria : C'est quant à moi du donjon que je me défie un peu
Joey21 : Mais je suis amateur de sa cave, j'en ai d'ailleur quelques bouteilles à Dijon en ma demeure.
Armoria : Je crois n'y être jamais allée...
Joey21 : Et je ne suis pas du genre à m'inviter
Jusoor : j'en ai été limogée
Joey21 : Je n'ai que très peu l'occasion de m'y rendre pour tout vous dire.
Jusoor : mais point déçue pour autant, voire honorée
Cardinal : il est visible à nuits-saint-georges ...
Jusoor : un peu moins fringuant peut-être que dans les contes ? 'sourit gentiment'
Armoria : Vous voyez, bel ami, ce que je vous disais des légendes... Elles doivent parfois se montrer pour les incrédules
Joey21 : N'existe t-il pas plus grande légende en Bourgogne, que celle du Beau Cardinal, le Grand Pair (pardon ) invisible
Cardinal : le beau cardinal espère que la réalité ne décevra personne ...
Jusoor : c'est ce que je pensais Princesse 'sourit'
Armoria rit doucement
Armoria : Les légendes sont ainsi
Cardinal sourit
Joey21 sourit
Jusoor : n'en prenez pas ombrage
Jusoor : j'ai douté de votre existence jusqu'à ce que l'on prenne la route
Armoria : Dire la vérité n'est point flatter, allons...
Cardinal : vous êtes trop bons ... vos flatteries vont finir par faire rougir le beau cardinal
Jusoor : et moi, bien heureuse de pouvoir l'entendre parler 'regarde le Beau Cardinal'
Armoria : Quitte à ce que je fasse l'oracle
Joey21 sourit
Joey21 : Il est vrai que c'est un honneur, et une chose un peu exceptionnel de vous voir Beau Cardinal
Armoria : C'est dépassé...
Cardinal : le centre du monde n'est plus delphes ?
Armoria : Et la mignonne Princesse est ravie de voir le beau Cardinal... Donc, tout va pour le mieux
Joey21 : Santé mon amie !
Joey21 prend son verre et regarde Jusoor
Jusoor : santé Joey
Jusoor lève le sien
Joey21 : Merci Princesse pour le verre.
Armoria : ... Puisque la Bourgogne est le centre du monde
Joey21 sourit
Armoria : Tout est Bourguignon !
Joey21 : c'est à croire que la Normandie est Bourguignonne.
Joey21 sourit
Cardinal : le beau cardinal est ravi de revoir la normandie ...
Jusoor : et je ne la trouve pas trop teintée de normandie justement
Armoria : Normande... Hormis cette taverne, que nous avons annexée
Jusoor : ma foi
Jusoor : calmement
Joey21 : Comment vous portez vous en cette soirée Normande ?
Cardinal fait un effort intellectuel pour se convaincre qu'il n'est pas en l'éternelle bourgogne
Armoria offre un verre à Joey21.
Armoria fait signe au serveur pour Joey
Joey21 puis se tourne vers Jusoor et la salut aussi
Cardinal : bonsoir l'ami
Joey21 salur la Princesse et le Beau Cardinal
Armoria : Bonsoir, Joey !
Jusoor : bonsoir Joey 'soulagée'
Armoria : Soyez assuré que je n'y manquerai point
Joey21 : Bonsoir
Jusoor sourit
Joey21 entre dans la taverne.
Armoria sent son coeur manquer un battement
Cardinal : surprenez-le
Armoria : ... certain calice ?
Armoria se lance comme on se jette à l'eau
Armoria : Avec...
Armoria lui sourit timidement
Armoria : Faudra-t-il que je vienne vous débusquer ?
Cardinal : quand il aura plus de temps ...
Armoria se redresse, pleine d'espoir
Armoria : Ah ?
Cardinal : le beau cardinal vous entretiendra de cela un autre jour ...
Armoria le relâche discrètement - son souffle
Armoria retient son souffle en attendant sa réponse
Cardinal sourit
Armoria murmure à Cardinal : je suis navrée pour... la lettre. Je n'aurais pas dû vous ennuyer avec cela
Jusoor : oui bien sur
Cardinal : merci pour toutes ces précisions ...
Armoria : Eh bien non... A ce propos, dame Jusoor, vous qui êtes proche d'elle, pouvez-vous la contacter afin qu'elle se tienne prête à se joindre à nous ?
Jusoor : elel devait repartir avec son père...
Jusoor : maelle est à Vendome ?
Armoria : Nous allons repasser par Vendôme, prendre la fille de Snell, après quoi nous filerons tout droit vers la Bourgogne - où j'espère cette fois rester assez longtemps
Cardinal : fort bien ... et connaissez-vous l'itinéraire ? par le nord ?
Armoria : Oh... Ici-même, nous repartons dès demain
Cardinal : et sinon, savez-vous quels sont plans pour la suite ? où l'ingénue juliette rejoindra-t-elle le groupe ?
Armoria : Tss tss... Naguère, vous buviez à ma beauté : cette année qui me vient serait-elle si cruelle ?
Cardinal : le beau cardinal boira à votre santé, mignonne princesse ... c'est votre fête
Armoria regarde son voisin, les yeux brillants
Jusoor : un bon anniversaire donc et une bonne santé
Cardinal lève sa chopine
Armoria : Aux liens que rien ne brise
Jusoor lève le sien à son tour
Armoria lève son verre
Armoria offre une tournée générale !
Armoria fait signe au serveur
Armoria sourit
Armoria : Si ! Justement...
Cardinal : vous n'avez donc pas été gâtée autant que vous auriez dû l'être ?
Armoria : De tous les cadeaux que j'ai eus ce jour, votre présence ce soir m'est le plus cher
Armoria : Merci, bel ami, du fond du coeur
Armoria rosit derechef
Cardinal : et tant qu'il y est ... le beau cardinal vous souhaite un mignon anniversaire ...
Armoria émet un léger soupir de satisfaction
Cardinal : c'est lui-même ...
Armoria : Mais je ne rêve point, ma parole, c'est bien vous !
Jusoor détourne le regard sur les plis de sa houppelande, qu'elle lisse du plat de la main, légèrement gênée
Armoria lui touche la main, puis le bras, puis l'épaule
Cardinal : faites donc ...
Armoria : Oserais-je, bel ami ?
Armoria se rapproche
Armoria : Mais il nous manquait notre plus beau joyau
Jusoor sourit et finit par s'asseoir
Moorsoldaten sort de la taverne.
Armoria regarde Cardinal, voire le dévore des yeux, un peu incrédule
Jusoor : l'un ne va pas sans l'autre
Armoria : Les Bourguignons et les tavernes... Une grande histoire d'amour
Jusoor : j'ai reçu moi aussi la missive
Jusoor prend la conversation en cours
Cardinal : sommes-nous déjà en bourgogne ... il y a beaucoup de bourguignons dans les parages ...
Jusoor : ah oui le douanier !
Jusoor rosissante de n'avoir pas retenu les titres
Armoria : Je lui ai répondu... Et j'ai depuis vu un policier qui nous a décrits comme, je cite "la lance de Bourguignons que nous devons laisser passer"
Jusoor : Messire Cardinal
Cardinal fait un baise-main à la ravissante nouvelle venue
Cardinal : bonsoir belle enfant
Armoria salue Jusoor
Jusoor s'incline légèrement
Cardinal : mais dites d'abord au beau cardinal s'il doit répondre à l'importun ... enfin au douanier ... qui a l'audace de déranger son ataraxie pour lui demander un laissez-passer ...
Jusoor : Princesse
Jusoor repousse la porte du talon de sa botte
Armoria se glisse près de lui
Jusoor : le bon soir !
Jusoor entre dans la taverne.
Armoria rit doucement
Cardinal : contez ... contez
Armoria : Bel ami, inutile que je vous conte ma joie en cet instant précis
Armoria relève vivement la tête et rosit
Cardinal baise la blanche main de la mignonne princesse
Cardinal : salut la compagnie
Cardinal entre dans la taverne.
Armoria : Peut-être est-il couché... Nous avons beaucoup voyagé, ces jours-ci
Armoria : Je ne sais
Moorsoldaten : Je suis sûr qu'il a été un peu retardé
Moorsoldaten : Il ne devrait pas tarder à arriver !
Armoria sourit, un peu penaude
Armoria : Je guette l'entrée de l'auberge, en fait
Moorsoldaten : Et il n'est pas là...?
Armoria : J'ai demandé à un mien ami de venir... souhaiter quelque chose avec moi
Armoria : Eh bien
Armoria rougit
Armoria : Oh
Moorsoldaten : Que regardez vous?
Moorsoldaten regarde à son tour vers la fenêtre
Moorsoldaten : Je l'espère oui
Armoria regarde par la fenêtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Taverne, Lisieux, le 18 d'Octobre 1458 (de bas en haut)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» [ED10] [Defis journée 6] Nice - Basse-Normandie le 13 Octobre
» Soirée du Vendredi 22 Octobre 2010
» [Nantes] Tournoi Mêlée le Jeudi 28 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 29 Octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Menessaire :: Archives-
Sauter vers: