Château de Menessaire

Domaine de la Princesse Armoria, Duché de Saulieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ... Et les suites de la confession dijonnaise

Aller en bas 
AuteurMessage
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: ... Et les suites de la confession dijonnaise   Ven 17 Sep 2010 - 18:37

Snell dit :
**ferme la porte d'un coup de pied, traverse l'appartement et la rejette sur le lit, avant de lui sauter dessus et lui arracher le baiser dont il brulait d'envie de lui donner depuis qu'il l'avait revue*


Armoria de Mortain dit :
**se demande si un baiser non volé est mal... dans le doute, glisse une main entre les deux bouches*
**pense très fort "abstinence, abstinence, abstinence"* pas si vite, mon gaillard...

Snell dit :
**embrasse la main, trop emporté pour réalisé*

Armoria de Mortain dit :
**attend sagement qu'il réalise*

Snell dit :
**se dit qu,elle veut prolonger les retrouvailles et donc dépose plusieurs baisers sur la main qu'il prend dans les siennes pour lui allonger le bras, puis commence à remonter le long de celui-ci à coups de lèvres*


Armoria de Mortain dit :
**se dit qu'elle va essayer la méthode douce* Snell ? Tu te souviens, dans ma réponse, je t'ai dit qu'il fallait que je te voie ?

Snell dit :
*mmm-mmm *est rendu à l'épaule*


Armoria de Mortain dit :
**déglutit* C'est parce que je dois te parler...
**insiste* sagement

Snell dit :
**s'arrête juste avant d'arriver au cou... se dit que s'il embrasse là, ils ne parleront pas du tout, c'est certain. Relève la tête et la regarde avec un petit sourire* Tu es certaine qu'on ne peut pas attendre de discuter dans la béatitude de l'après-amour?


Armoria de Mortain dit :
*Certaine, sûre et certaine, et convaincue *ne bouge pas d'un cil, quoi qu'il lui en coûte*

Snell dit :
**sourcil levé, intrigué. Se recule un peu, couché sur le côté et appuyé sur son coude* Très bien... qu'y a-t-il?


Armoria de Mortain dit :
*Attends... *préfère prendre ses précautions, donc se lève, va s'assoir sur une chaise, hors de portée de mains éventuellement baladeuses* Voilà

Snell dit :
*Euh... tu sais, j'ai pris un bain à mon retour du monastère
**sourcils froncés*


Armoria de Mortain dit :
**ne savait pas par où commencer, trouve la transition idéale* Donc, ton corps est propre... C'est très bien. Mais ton âme ?

Snell dit :
*Beaucoup mieux... les moines ont reçu ma confession pour tout le bazar du massacre de Pâques, m'ont aidé à faire pénitence en prière pour deux mois... et surtout m'ont aidé à me pardonner moi-même.
*Donc, mon âme n'en va que mieux!


Armoria de Mortain dit :
*Tu n'as parlé que de cela ?

Snell dit :
*Que veux-tu dire, QUE de cela?! *se relève, un peu insulté* Tu trouves cela banal?


Armoria de Mortain dit :
**hausse une main apaisante* Nenni non, bien au contraire... Je veux dire, est-ce le seul sujet que tu as abordé, ou bien y en a-t-il eu un... me concernant ?

Snell dit :
*Te concernant? Euh... non. Pourquoi? J'aurais dû parler de toi aux moines? Tu sais qu'ils ont fait voeux de chasteté... ça aurait été de la torture pour eux... *sourire taquin*


Armoria de Mortain dit :
*Hem... *se concentre sur un maintien rigide pour garder la tête froide* Snell... Je ne sais pas trop comment t'expliquer ça, ça va sûrement te sembler ridicule

Snell dit :
**sourit amusé, attend la suite en s'attendant à quelque chose d,assez banal*


Armoria de Mortain dit :
*Je me suis récemment confessée, Snell... Et c'est comme si le ciel était tombé sur ma tête
*Parce que pour la première fois, un prêtre m'a vraiment expliqué ce qu'est la luxure - et m'a fait comprendre que tout ce temps, je me suis comportée en pécheresse

Snell dit :
*La luxure... *réfléchit un instant... lequel était la luxure déjà? Luxure... ça ressemble à luxe... c'est probablement d'avoir accumulé trop de richesse? C,était logique... Armoria était loin d'être pauvre* Vraiment? Pourtant, tu es si généreuse, toujours prête à donner de ta personne et de tes moyens
**se lève et s'approche d'elle* Ce n'est pas grave, mon amour. Je ne t'en veux pas.


Armoria de Mortain dit :
*Ahem. Snell ? Luxure... La chair. Le sexe

Snell dit :
**s'arrête* Oh.


Armoria de Mortain dit :
**se lève pour laisser la chaise entre eux, prudente*

Snell dit :
**réfléchit et fronce les sourcils* Oh mais... un instant là...
*tu ne veux pas dire que... nous deux...


Armoria de Mortain dit :
*Feu Monseigneur Tony avait eu trop de pudeur, et j'avais mal compris... Pour moi, la luxure était le sexe sans amour, ce que je n'ai jamais fait
**hoche gravement la tête*
*Nous avons mis nos âmes en péril
**lève un sourcil* Tu l'ignorais ?

Snell dit :
*Mais non! Puisqu'on s'aime comme peu le font! Tu m'avais tout expliqué cela à nos débuts.


Armoria de Mortain dit :
*... Selon les explications tronquées de feu Monseigneur Tony
*S'il avait osé parler... Plus crûment... J'aurais compris

Snell dit :
*Non, il doit y avoir malentendu


Armoria de Mortain dit :
**secoue doucement la tête*
*Le prêtre de Dijon a été on ne peut plus clair... Et il a été le premier, depuis des années, à me poser la question de façon nette

Snell dit :
*la question? Quelle question?


Armoria de Mortain dit :
*Eh bien... Les autres me demandaient si j'avais commis le péché de luxure... Sûre de moi, je disais que non, tu penses... Celui-ci a insisté, et m'a demandé si je n'avais pas... enfin, tu vois
*Lors, je lui ai dit que si, bien sûr, mais de luxure, jamais
**fronce le nez* J'ai cru qu'il allait me faire terrasser sur place
*... ou qu'il allait faire une crise d'apoplexie
*En fait, tu vois, la luxure... C'est tout acte de chair hors mariage, et qui n'a pas pour but de procréer

Snell dit :
*hm
*eh bien, nous en avons une moitié... c'est moins grave, non?
*procréer, c'est fait
**n'aime pas du tout où tout cela s'enligne*


Armoria de Mortain dit :
**en arrive à ce qu'il va le moins goûter*
*Je me suis donc confessée, et repentie... Mais comme tu le sais, cela ne suffit point
*J'ai donc une pénitence à accomplir
*Contacter les hommes encore en vie avec lesquels j'ai pratiqué la luxure, les inciter à aller eux aussi se confesser, ou bien contacter leur famille, s'ils sont morts et que je leur en connais, leur dire que je prie pour le salut de leur âme
*... et pratiquer l'abstinence pendant deux mois
**attend sa réaction*

Snell dit :
**fronce les sourcils* Donc... tu veux que j'aille me confesser de t'aimer?
*Et ensuite t'éviter pendant deux mois?
**froncement plus prononcé encore*


Armoria de Mortain dit :
*Pas de m'aimer, non : aimer est une belle chose... Mais de m'avoir aimée physiquement... Et pas non plus m'éviter, mais juste éviter de... *regard éloquent vers le lit*

Snell dit :
*... pendant deux mois complets?
**regarde le lit langoureusement*


Armoria de Mortain dit :
*Pas complets, non...
*Ma confession date de samedi dernier *pauvre sourire*

Snell dit :
**roule l'oeil*


Armoria de Mortain dit :
**regarde le sol avec beaucoup d'attention*

Snell dit :
*Tu n'aurais pas pu faire cela quand je suis parti en retraite... ce serait terminé, là.
**grimace*


Armoria de Mortain dit :
**relève brusquement la tête* Belle solidarité...

Snell dit :
**se mord la lèvre* Désolé, j'ai parlé sans réfléchir.
*Anaëlle... deux autres mois sans te toucher... ce ne sera pas facile
*J'ai faim de toi


Armoria de Mortain dit :
**esquisse un geste pour lui tendre la main, mais se retient et crispe les mains sur le dossier de la chaise* Je sais, kalonig... Mais pense à ton âme... Pense à la mienne
**la voix est sourde*
*Pense à ceux que nous aimions, et qui nous attendent sur le Soleil
*Deux mois ne sont rien en regard de l'éternité auprès de ceux que l'on aime, Guillaume

Snell dit :
*Je me maudirais cent fois pour être avec toi, ma très chère Pénélope... mais pour ton âme, je le ferai.
**regarde le lit et soupire*


Armoria de Mortain dit :
**lui tend cette fois la main* Viens avec moi : je t'accompagne à l'église, si tu veux... Cela te sera plus facile, j'en suis sûre *lui fait un sourire confiant de foi sereine*

Snell dit :
**regarde la main offerte un long moment... pense à la prendre pour l'attirer contre lui et laisser leur passion les emporter... mais pour son âme à elle, il se ravise et la saisie avec retenue*
**mais sans enthousiasme*
*Je suis tout de même heureux de te revoir, jolie blondinette
**faible sourire*


Armoria de Mortain dit :
**sourire qui s'affirme* Moi aussi... Allons, mettons-nous en route, plus tôt ce sera fait, plus vite tu te sentiras mieux *risque un baiser sur la joue, en se hissant sur la pointe des pieds*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
... Et les suites de la confession dijonnaise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [N]De Biecht (La Confession; Das Geständnis)
» robert baratheon et confession
» Confession du Gardien
» Suites de mots
» Suites à donner ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Menessaire :: Archives-
Sauter vers: