Château de Menessaire

Domaine de la Princesse Armoria, Duché de Saulieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] L'Auberge de Saulieu : Au Lys et l'Epée

Aller en bas 
AuteurMessage
Joséphine

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: [RP] L'Auberge de Saulieu : Au Lys et l'Epée   Mar 15 Déc 2009 - 1:48

- C’tit donc qu’le vent l’aurait poussé bougonna la gironde en voyant l’enseigne se balancer étrangement au vent.



C’est qu’elle en était pas peu fière de cette enseigne que la Duchesse lui avait fait faire pour mettre sur le pignon de la grande bâtisse. Dernièrement elle avait demandé au forgeron de lui descendre pour l’astiquer un peu et celui-ci l’aurait sans doute mal raccroché.

D’un coup de fessier elle poussa la porte qui s‘ouvrit sans broncher, portant d’une main un lourd pot de lait, de l’autre un panier rempli de pain encore chaut et de crème fraiche. C’est qu’il fallait que tout soit près pour l’arriver de ces « M’sieurs, Dames les amis d’la Duchesse ».

Elle posa le tout sur la table et d’un regard connaisseur scruta la moindre erreur. Non décidemment il n’y avait rien à redire tout était parfait. Rangeant les courses ici et là, elle s’assura que les tonneaux de vins avait été remonté et mis en perce.

Se dirigeant vers la grande cheminée elle prit une louche, la plongea dans une cruche et en versa le contenu sur les deux petits cochons de lait qui cuisaient depuis quelques heures déjà.

- C'pas vilain tout ça, c’ma l’air même plutot bien.

Essuyant ses mains dans son tablier elle alla chercher dans la grande armoire bourguignonne des drapés aux couleurs de la Duchesse qu’elle disposa soigneusement sur les grandes tablées. Elle n’avait pas terminé que la porte de l’Auberge s’ouvrit brusquement sur deux enfants.

- Ah bein vous v’là vous, j’les attendais plus mes décorations moi !!

Les enfants posèrent de jolies compositions faites de branches de pins, d’houx, de gui , de chataignes et de pommes de pins.

- Bein dis Joséphine fallait trouver c’que tu voulais pis c’était pas évident hein dit la gamine en souriant.

- Z’avez fait du joli travail allez dans la cuisine chercher du pain et du lard pis sauvez vous j’ai du monde qu’arrive ajouta-t-elle non sans ébouriffer les cheveux du petit garçon

Elle les regarda partir en riant puis disposa les quatre composition dans la salle.

Il flottait dans l’Auberge du Lys et de l’Epée l’odeur de la soupe mijotant dans la grande marmite et des porcelets luisants sous les flammes.

Après s’être elle-même préparée elle s’installa derrière son comptoir….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystel Martin

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: [RP] L'Auberge de Saulieu : Au Lys et l'Epée   Ven 12 Aoû 2011 - 19:17

Voyage, voyage... Plus loin, cette fois, que la Touraine ou l'Anjou ? Ben ça, ça restait à voir... En tout cas, de galopades en Champagne en passant par les puces des auberges artésiennes et berrichonnes, la jeune Krystel, pucelle de son état, réussit à franchir - en grand secret ou presque - les épaisses murailles de Saulieu un peu avant la nuit. Les ruelles étaient pratiquement désertes, ce qui permit à la jeune fille, le capuchon rabattu sur les oreilles et emmitouflée dans une cape discrète frappée de l’Écu Vert, d'arrêter son canasson devant l'auberge du Lys et de l’Épée sans que personne ne lui demandât son nom. En période troublée, cette apparente tranquillité du voyageur passait pour véritable scandale. Bien entendu, en réalité, elle avait été repérée à des lieues à la ronde, la maréchaussée ayant reconnu non pas le personnage, mais son appartenance à un ordre royal de chevalerie.

L'adolescente arrêta sa monture devant l'auberge et en descendit, grognant et pestant contre cette selle qui lui faisait un mal de chien au postérieur. Elle n'était guère loin de Menessaire, où elle aurait pu s'arrêter et demander l'asile. Mais la Flamande, qui était modeste et surtout, timide, n'aimait guère entrer chez les gens sans y être conviée. Aussi avait-elle adopté la technique de la "carpe aérienne", qui consistait (dans le langage poupoulien hérité de sa mère), de descendre en rappel la façade principale, depuis le toit jusqu'à la fenêtre de la salle à manger, avant de demander à l'hôte la permission d'entrer. Krystel, qui trouvait la technique un peu dépassée, préférait dormir à Saulieu et envoyer un pli à l'adresse de la maîtresse du château. D'abord parce que c'était plus simple, et ensuite, parce que c'était moins casse-cou.

Krystel donc, entra dans l'auberge et déposa les armes au clou. Elle retira son capuchon, salua l'aubergiste, une gironde à l'air sympathique.


La Paix du Très-Haut à-sur vous, mestresse aubergiste ! Je cherche à dormir et à coucher en ces terres, puis-je trouver gîte et couvert en ce lieu ?

La jeune fille sourit, l'air exténué.

Je cherche également de quoi écrire, et un petit messager qui pourra donner un pli à Menessaire.

Ben on n'a jamais dit que la donzelle était la reyne des subtiles. En plus, on ne lui demandait pas, d'être subtile. Pas le soir, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[RP] L'Auberge de Saulieu : Au Lys et l'Epée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [D&D4] L'auberge de Fredraider
» La table d'Alistair (Nan c'est pas une auberge)
» [D&D4] L'Auberge de Yannosh
» ....
» Oh Genève ! [irl by Vero et Atch']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Menessaire :: Saulieu - village :: Soyez les bienvenus à Saulieu-
Sauter vers: