Château de Menessaire

Domaine de la Princesse Armoria, Duché de Saulieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En taverne(s) à Compiègne, 5/9/57 : Cardinal

Aller en bas 
AuteurMessage
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: En taverne(s) à Compiègne, 5/9/57 : Cardinal   Sam 5 Sep 2009 - 17:20

(A lire de bas en haut, évidemment, post par post : )

Première taverne, le petit Compiègnois

Florence.la.douce : je prie votre altesse d'excuser mon départ
Armoria : Oh...
Muad_dib : seriez vous une sorte nouvelle de tortue votre grace?
Cardinal : mignonne princesse, votre barque est avancée
Cardinal pose la barque qu'il a sur le dos
Muad_dib : oh?
Florence.la.douce regarde armoria
Armoria : Ahem... Pas dès maintenant, messire Muad
Cardinal : il voit
Muad_dib : enfin voyus voyez
Muad_dib : normal je ne lui ai pas envoyé... enfin je ne vous l'ai pas envoyé
Muad_dib : vous savez bien que sur mon ame vous avez la main mise altesse
Cardinal : le beau cardinal craint de ne pas avoir reçu votre missive
Muad_dib : je suis tout a vous
Armoria : Oui, messire Muad, il faut du reste qye nous parlions
Florence.la.douce incline la tête en souriant
Cardinal : tout le plaisir est pour lui
Muad_dib : altesse avez vous recu ma missive?
Armoria : Bonjour, bel ami
Florence.la.douce se penche vers Muad_dib et lui murmure quelque chose.
Amory : enchanté messire
Armoria rougit et se reprend
Florence.la.douce regarde muad en souriant
Armoria : Ahem...
Florence.la.douce : heu votre grâce pardon
Cardinal fait un baise-main aux ravissantes damoiselles
Muad_dib : Votre grace
Florence.la.douce : bonjour sir
Armoria regarde l'arrivant, radieuse, et lui saute au cou dans un élan
Florence.la.douce sourit avec malice
Cardinal : salut la compagnie
Cardinal entre dans la taverne.
Muad_dib : le bedau c'est une blague?
Florence.la.douce : hélas c'est la vérité votre altesse
Muad_dib : seul les erudit etudiant de theologie le peuve
Armoria : Messire Muad, pourriez-vous faire le bedeau ?
Muad_dib : une diaconesse n'a pas acces a l'eglise In Gratebus
Armoria : Nous avons dehors des soldats du Roy face aux hérétiques...
Amory : r
Amory : je dois épouser la vicomtesse ysa d'airain et malheureusement les gens d'église se font rarez
Muad_dib : c'est son Altesse qui souhaite de demander en mariage c'est ca?
Armoria : Nous avons icelieu une diaconnesse qui ne parvient pas à faire sonner les cloches In Gratibus, et vous qui savez le faire
Florence.la.douce sourit
Florence.la.douce : hum
Muad_dib : que puis je pour vous?
Florence.la.douce regarde muad
Amory sourit
Muad_dib : je ne suis plus monseigneur mais j'admets que je tombe souvent bien
Armoria : J'allais le dire
Amory : enfin si je peux me permettre
Armoria offre un verre à Muad_dib.
Amory : Monseigneur vous tombez bien
Armoria refait signe au serveur qui n'en peut plus
Florence.la.douce sourit
Muad_dib : altesse
Florence.la.douce : oh chevalier!
Armoria : Oh, bonjour, Monseign... Ahem, messire Muad
Florence.la.douce : à la v^tre et au roy!
Amory : bonjour messire
Muad_dib : bien le bonjour
Florence.la.douce offre une tournée


Dernière édition par Armoria le Sam 5 Sep 2009 - 17:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En taverne(s) à Compiègne, 5/9/57 : Cardinal   Sam 5 Sep 2009 - 17:21

Cardinal est particulièrement fier de ses chevilles ... sans raison apparente
Florence.la.douce : Votre Grâce puis je disposer?
Amory regarde les cheville de sa grâce
Cardinal : oui lui
Muad_dib : ah Lui
Cardinal : ben lui ... le beau cardinal
Florence.la.douce : personne Muad
Florence.la.douce baisse les yeux en souriant
Muad_dib : qui lui?
Florence.la.douce sourit
Florence.la.douce : lui oui en effet je vous le concède
Cardinal : mais lui le fait très bien ...
Florence.la.douce : je ne sais
Muad_dib : qui d'autre?
Florence.la.douce regarde le plafond
Florence.la.douce : il n'y a pas que lui ...
Cardinal : le beau cardinal apprécie la beauté ...
Oiljenny : bonjours à tous
Muad_dib : sir cardinal serait il par hasard amateur de belles jouvencelles?
Amory : bonjour
Florence.la.douce sourit
Muad_dib sourit en voyant le manege du duc
Cardinal : bonour belle enfant
Florence.la.douce : bonjour à vous
Florence.la.douce : bonjour à vous
Cardinal baise la blanche main de la nouvelle entrante
Oiljenny entre dans la taverne.
Muad_dib : resquiate in pace
Florence.la.douce soupir
Muad_dib : paix a son ame
Florence.la.douce : des nouvelles fraîches de ce matin...
Cardinal : quel dommage que le grand caedes ne soit plus des nôtres, il savait parler aux artésiens
Florence.la.douce : je comptais justement en référé à son altesse
Amory : vaste question que celà
Muad_dib : des gens fort peu civils
Florence.la.douce : mauvaise votre grâce
Amory : l'artois
Muad_dib : ils m'ont poutrés voila 15 jours
Muad_dib : je les connais bien
Muad_dib : l'artois
Amory : (je vous abndonne quelques minutes le temps de faire un tour en gargotte^^soyez sage)
Muad_dib : votre Gracieuseté aurait elle l'amabilité de me dire ce qu'elle fiche avec une barque?
Cardinal : et sinon, quelles nouvelles d'artois ?
Muad_dib : oui da
Cardinal : il vous honore aussi de la présence de la mignonne princesse ...
Muad_dib : et il permet a la noblesse de perdurer et de faire prosperer le royaume
Florence.la.douce sourit
Amory : ça je vous l'accorde
Muad_dib : mais il nous honnore tous de ce sublime presente qu'est la vie
Amory sourit
Muad_dib : heureusement
Amory : oui mais ce n'est pas lui qui honneur ses dames
Muad_dib : il n'est de nature divine
Muad_dib : Nul ne peut se dresser contre les desseins du Tres Haut
Cardinal : il est inhumain aussi
Muad_dib : car il est omnipresent et tout puissant
Amory : à nous de faire en sorte qu'elles n'aient pas envie d'aller voir ailleurs
Muad_dib : le Seigneur peut tout
Amory : je ne suis pas sur que le seigneur puisse grand chose pour qu'on garde nos femmes
Florence.la.douce acquiesse
Florence.la.douce regarde muad
Florence.la.douce : et à la couronne
Muad_dib : Et puisse le Seigneur garder les loups dans les montagnes et nos femmes dans nos lits
Cardinal : à la couronne
Amory : Au roy et au DR
Cardinal se demande de quel roy il parle
Florence.la.douce : Au Roy!
Muad_dib leve son verre
Amory lève son verre
Muad_dib : Au Roy et a ses fideles serviteurs!
Florence.la.douce lève son verre
Cardinal : levons nos verres à la gloire de la couronne
Muad_dib : vous direz merci a sa Grace
Florence.la.douce : merci ! à la vôtre!
Cardinal s'offre un verre.
Cardinal offre un verre à Muad_dib.
Cardinal offre un verre à Florence.la.douce.
Cardinal offre un verre à Amory.
Cardinal offre une tisane à Armoria qui ne souhaite plus d'alcool.
Florence.la.douce attend courbée en deux que son altesse revienne
Cardinal hèle le tavernier et lui signifie d'amener à boire
Armoria s'absente
Florence.la.douce se penche vers Amory et lui murmure quelque chose.
Cardinal regarde le plafond
Florence.la.douce regarde armoria
Armoria : Promis ?
Armoria regarde Cardinal
Florence.la.douce : Vos grâces si je puis dire! je vous souhaite une excellente journée
Armoria : Humpf... Ne bougez surtout pas, je reviens
Florence.la.douce sourit
Muad_dib : elle fait des bulles
Muad_dib : une tortue ne chante pas
Amory : au plaisir florence
Florence.la.douce se lève et s'incline dans uen révérence
Cardinal : non, le beau cardinal ne chante pas, il n'est pas une tortue
Armoria secoue la tête, inquiète : n'avait pas vu la barque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En taverne(s) à Compiègne, 5/9/57 : Cardinal   Sam 5 Sep 2009 - 17:23

Florence.la.douce sort de la taverne en grommelant et claque la porte.
Amory s'incline
Florence.la.douce sort discrètement
Armoria salue les hôtes et sort sur son sillage vanillé
Muad_dib sort de la taverne.
Armoria laisse quelques écus sur le comptoir
Cardinal : au plaisir
Florence.la.douce : non votre altesse, nous comprenons ne vous inquiétez point
Cardinal : excusez le beau cardinal, le devoir l'appelle
Armoria se lève à son tour
Muad_dib : la bonne apres midi
Florence.la.douce se redresse en souriant et suit Muad
Armoria : Navrée, je me fais cavalière
Armoria répond d'une inclinaison de la tête
Muad_dib se leve
Muad_dib : lorsque vous souhaiterez m'entretenir vous saurez ou me trouver
Florence.la.douce se lève et s'incline à nouveau
Armoria sourit et indique à Cardinal la taverne du chemin de traverse
Florence.la.douce : je vous laisse votre altesse
Muad_dib : pas du tout
Armoria : Ah, Muad, pas de caprice, allons...
Cardinal vous chuchote : le beau cardinal est à vos ordres ...
Florence.la.douce sourit
Oiljenny : veuillez m'excuser, je vais me retirer
Amory : oui cette fois ci nous avons évité une armée faucheuse
Muad_dib : bon puisque vous semble plus absorbée par le beau duc que par moi je vous laisse altesse
Florence.la.douce sourit
Amory : merci
Florence.la.douce : tout le plaisir est pour moi de vous savoir tous deux à Compiègne Amory
Armoria murmure à Cardinal : me feriez-vous la grâce d'un tête à tête, mon ami ?
Florence.la.douce : oui votre altesse
Florence.la.douce : de vous parler Muad?
Amory : nous en serons ravis la vicomtesse et moi même
Armoria : Oh, vous êtes toujours là
Muad_dib : vous vouliez me parler je crois
Amory : alors à ce soir
Muad_dib : altesse
Florence.la.douce sourit
Florence.la.douce sourit
Florence.la.douce : je serai là amory
Cardinal : tout le plaisir sera pour lui
Armoria revient, essoufflée, ayant couru, jupons ramassés
Amory : ysa sera certainement là
Amory : florence j'espères avoir le plaisir de te voir ce soir
Florence.la.douce : je vous remercie
Florence.la.douce regarde Muad puis Cardinal
Cardinal : disposez belle enfant
Muad_dib : vous pouvez
Amory : *chevilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En taverne(s) à Compiègne, 5/9/57 : Cardinal   Sam 5 Sep 2009 - 17:24

Seconde taverne : les chemins de taverse

Armoria : Du tout ?
Cardinal : le beau cardinal ne croit pas en l'amour
Cardinal se demande si les damoiselles ont le droit de demander des hommes en mariage ...
Armoria : Que pensez-vous des mariages de raison ?
Armoria se lance après avoir pris une profonde inspiration
Cardinal : le beau cardinal craint de ne pouvoir vous aider
Armoria : J'avoue que je ne serais pas contre un peu d'aide, en cet instant précis
Armoria sourit timidement
Armoria cherche ses mots
Armoria : Enfin, je sais que vous n'y êtes point favorable, mais...
Armoria : J'ai...
Cardinal attend la suite
Armoria l'interroge du regard
Armoria : Une façon plus... durable encore que l'amitié
Armoria : Enfin... Il reste une façon que nous n'avons pas explorée ensemble
Cardinal : euh ... pardon ... l'amitié
Armoria éclate de rire
Cardinal : l'oeuf
Armoria : Que mettriez-vous en premier ?
Armoria penche la tête, taquine
Armoria sourit
Cardinal : chronologique peut-être ... mais pas dans l'ordre d'importance
Armoria : Sympathie d'abord, chair, ensuite, puis profonde et fidèle amitié... Je crois que c'est dans cet ordre ?
Armoria : Donc, je disais que nous nous sommes unis de bien des façons
Cardinal regarde la porte et se demande quand le prochain importun entrera ...
Armoria : Je vais y arriver, si, si
Armoria respire un bon coup
Tequila sort de la taverne en grommelant et claque la porte.
Tequila : il n'y a pas de quoi
Cardinal : au plaisir
Tequila : bonne après-midi à vous
Armoria : A très bientôt, et merci
Tequila se lève et salue
Cardinal : étonnament oui, mais c'est presque un dérangement agréable ...
Tequila : je vous prie de bien vouloir m'excuser
Armoria sourit, presque timidement
Armoria : Enfin, disons que nous nous sommes mis à l'écart pour parler
Tequila : je dérange peut être ?
Armoria : Damoiselle, loin de moi l'idée de vouloir vous heurter, mais...
Cardinal se demande comment refuser poliment et expliquer qu'il voudrait un peu d'intimité ...
Armoria regarde Cardinal, hésite, et se lance
Armoria : Oh...
Tequila : Puis-je me permettre de vous offrir un verre ?
Armoria n'a toujours pas lâché, na
Cardinal se demande pourquoi il ne baise pas la blanche main de la nouvelle venue
Tequila sourit
Cardinal : bonjour belle enfant
Armoria : Le bonjour, damoiselle
Armoria se mord l'intérieur de la joue, réprime un soupir
Tequila : votre altesse, messire
Tequila entre dans la taverne.
Armoria : Nous nous sommes... unis de bien des façons
Armoria : Non point, sans quoi j'en dirais autant de moi
Cardinal se demande si c'est vraiment opportun de plaisanter
Armoria rit doucement
Cardinal : êtes-vous en train de dire que le beau cardinal est vieux ?
Cardinal plonge son regard dans les yeux de la mignonnette
Armoria : Cardinal, mon ami, voici bien longtemps à présent que nous nous connaissons
Armoria n'a tout de même pas lâché la main cardinalesque
Armoria : Hum
Cerberos sort de la taverne en grommelant et claque la porte.
Cerberos passe la porte
Cardinal : au plaisir
Cerberos : CEla peut se comprendre, en effect...
Armoria sourit
Armoria : C'est aimable à vous, grand merci
Armoria : Eh bien... Pour être tout à fait franche avec vous, nous nous étions mis à l'écart, ayant à parler
Cerberos : Je vous laisse donc..
Cardinal : bonjour l'ami
Cardinal regarde le nouvel entrant et regrette d'être interrompu
Cerberos : Le Bon Jour.. J'espère ne poinct déranger.. Altesse..
Cerberos pousse la porte et pénètre dans la taverne..
Armoria : Ahem... Le bonjour, messire
Armoria peste intérieurement
Cardinal s'interroge
Cerberos entre dans la taverne.
Armoria lui prend la main
Armoria : Cardinal...
Cardinal : tout le plaisir est pour lui
Armoria : Merci de cette entrevue, mon ami
Cardinal sourit
Armoria s'installe, nerveuse
Cardinal entre dans la taverne.
Armoria entre dans la taverne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En taverne(s) à Compiègne, 5/9/57 : Cardinal   Sam 5 Sep 2009 - 17:25

Armoria adresse à Damisella un regard reconnaissant
Damisella sort de la taverne.
Cardinal : et pourtant les bourguigons sont très beaux ...
Damisella sort sur la pointe des petons
Armoria : Entendu
Cardinal sourit
Damisella : veuillez m'excuser
Damisella : mais j'ai euh oublié de..... je repasserai
Cardinal vous chuchote : [hrp]j'ai mis la barque en vente à 80 écus, achètes-la, revends-la à 160 écus et rachètes-là ensuite à 80[/hrp]
Damisella : le plus bel? Si vous le dites
Damisella regarde le Duc
Damisella : oh j'ai omis de............
Armoria : Je... vous présent le Duc Cardinal, réputé le plus bel homme de Bourgogne - voire du royaume
Damisella regarde le princesse rosir, se dit qu'elle a un truc urgent à faire
Armoria : Oh, Damisella !
Cardinal : bonjour belle enfant
Armoria sursaute et rougit
Damisella : bonjour votre Altesse, messire
Cardinal : le beau cardinal y pense souvent
Damisella entre dans la taverne.
Armoria sourit
Armoria : Vous y avez pensé...
Armoria se lève pour s'approcher de la barque - et de son facteur - et laisse courir ses doigts sur les roses gravées
Cardinal : évidemment
Armoria : (il y a des roses sur la proue ?)
Cardinal : le beau cardinal aimerait vous offrir la barque
Armoria : De là à en conclure que j'étais dans le vrai... ?
Armoria : Les écus que j'ai sur moi sont pour bonne partie à la Champagne... et je vous ai connu plus adroit pour changer de discussion
Armoria coule un regard de sous ses cils
Cardinal : et cette barque ? vous la voulez ?
Cardinal change de ton
Armoria regarde ses mains avec application
Armoria : Il m'a toujours semblé que fut un temps, peut-être, j'aurais pu... espérer
Cardinal : c'était il y a fort longtemps
Armoria : Je me souviens, oui
Cardinal : le beau cardinal aurait aimé épouser l'aimable tosca ... mais elle est partie avec un autre
Armoria : L'ennemie de toutes les femmes de Bourgogne, alors
Cardinal : celle qui a bâti des remparts
Armoria : Celle qui avait trouvé la faille ?
Cardinal : à cause de la farouche satine peut-être
Armoria : A présent, c'est vous qui bafouillez
Armoria sourit gentiment
Cardinal : je .... enfin il ... je sais pas
Armoria : Pourquoi ne vous êtes-vous jamais marié ?
Cardinal regarde la barque posée à côté de lui
Armoria fait jouer ses doigts avec ceux de Cardinal
Armoria : Quelle horreur...
Armoria fronce le nez
Armoria : ... Et puis, vous pourriez me rendre grnd-mère
Cardinal : le beau cardinal aurait aimé avoir un fils à vous offrir ...
Armoria : Si le mariage rendait heureux, cela se saurait...
Cardinal : il lui faudra bien un jour apprendre la vie
Armoria : Voici ce que je crains pour elle
Armoria cesse de chanter et sourit
Armoria : Qui ont le coeur coupant comme un diamant
Armoria : Oh oui, méfie-toi des jeunes amants
Armoria : Te fasse mal sans le vouloir vraiment
Armoria : J'ai peur qu'un jeune maladroit
Armoria : Viens, j'ai peur que ton coeur prenne froid
Cardinal : elle sera plus heureuse avec un autre ...
Armoria la fredonne
Armoria : Connaissez-vous cette chanson quji dit :
Cardinal : le beau cardinal est flatté que vous ayez pensé à lui pour marier votre fille, mais il doit refuser
Armoria respire un peu mieux... Non sans une pointe de déception
Cardinal : c'est ce que le beau cardinal pense aussi
Armoria : Je nous pensais définitivement installés dans le platonisme... depuis tout ce temps
Armoria regarde leurs mains unies
Cardinal regarde parterre
Armoria devient écarlate et fait entendre un petit rire gêné
Cardinal : le rouge vous va bien ...
Armoria : Oh... vous pensiez que moi... enfin...
Cardinal : le beau cardinal craint de ne pouvoir rendre heureuse votre fillette
Armoria réalise et bafouille
Armoria : Dans un mariage, c'est l'âge de l'épouse qui compte, pour porter hoirs
Armoria : Allons, la façon dont vous regardez les damoiselles me dit le contraire
Cardinal pense au fougueux persan
Armoria sourit
Armoria : Je sais que cela peut sembler incongru, vu notre... passé
Cardinal : le beau cardinal craint qu'il ne soit trop vieux pour cela
Armoria : Et... j'aimerais que ce soit vous, mon ami
Armoria : Enfin, j'aimerais la confier à quelqu'un de sage, et dont je sais qu'il ne lui fera nul mal
Armoria : S'il me croise, il les souffrira, n'ayez crainte
Cardinal : puisse-t-il souffrir mille maux
Armoria : Et les demandes que l'on me fait pour elle ne me laissent rien présager de bon, en somme
Armoria : Ma fille a vu son coeur brisé par un jeune malappris
Armoria : Eh bien...
Armoria rougit puis sourit
Cardinal : cherchez-vous à marier le beau cardinal ?
Armoria : Oui ?
Cardinal : arrêtons de tourner autour du pot (quand bien même il serait aux roses)
Armoria : Et chérir ?
Cardinal : il se sait incapable d'aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En taverne(s) à Compiègne, 5/9/57 : Cardinal   Sam 5 Sep 2009 - 17:26

Carlisle écoute d'une oreille et prends connaissance de ses missives tranquillement
Armoria : Je reste sur ma faim...
Armoria : mmm mmm
Armoria : (Rhaaaaaa !)
Cardinal : mieux ce serait abusé
Cardinal vous chuchote : [hrp]j'ai pas msn sur l'ordinateur que j'utilise ... et je vais devoir y aller[/hrp]
Armoria murmure à Cardinal : je parlais de ma tente, oui, ces abris de toile que l'on nomme aimaissaine
Didierdesars : alors ,tout vas bien
Cardinal serre la main de la mignonne armoria
Didierdesars :
Armoria sourit
Cardinal : ou de mauvais ...
Carlisle regarde Piste avec un petit air amusé
Pistedeski sort de la taverne en grommelant et claque la porte.
Pistedeski : bisous
Armoria : ... Donc, il en avait trop
Pistedeski entre dans la taverne.
Cardinal : et il est mort ...
Pistedeski sort de la taverne en grommelant et claque la porte.
Pistedeski entre dans la taverne.
Armoria murmure à Cardinal : vous voici encore sauvé de justesse, je joue de malchance
Cardinal : leonidas en avait 300 ...
Didierdesars : Tocos y se Gausos
Didierdesars leve sont verre
Didierdesars sourit
Carlisle va prendre doucement place
Armoria : Messire Didier fait partie de mes 45
Cardinal : enchanté ... quant à lui, vous avez l'heur de fréquenter le beau cardinal, baron de nuits-saint-georges, duc de beaujeu et pair de france
Armoria trinque avec Cardinal, petit sourire navré
Didierdesars : santé
Didierdesars : je me presente ,Didier de sars pour ceux qui ne me connaissent point
Cardinal : merci mignonnette
Carlisle : Mes Hommages Princesse... Messire Baron mes respects
Carlisle se redresse en observant l'assemblée puis esquisse un léger sourire
Armoria offre une tournée générale !
Armoria fait signe au serveur, dépitée
Didierdesars : messire
Didierdesars : bien le bonjour gentile princesse
Carlisle : Mes Salutations..
Armoria : Messieurs
Didierdesars : bonjour
Carlisle retire ses gants noirs puis effectue une noble révérence
Cardinal : bonjour
Cardinal : que de monde ...
Armoria baisse brusquement la tête, l'air abattu
Didierdesars entre dans la taverne.
Carlisle entre dans la taverne.
Armoria : C'est l'impression que j'ai eue, oui
Cardinal : peut-être que justement ce changement de ton n'était pas anodin
Armoria : Vous savez, juste quand vous avez changé de ton ?
Armoria finit d'un geste évasif de la main
Armoria : Quand je disais tout à l'heure que parfois, j'avais eu l'impression qu'entre nous...
Armoria : Têtue, oui, oui
Armoria fait son sourire le plus candide et bat des cils
Cardinal : à quel sujet ?
Armoria : Etais-je dans l'erreur ?
Armoria : ... Donc
Massena49 sort de la taverne.
Massena49 : au plaisir de vous revoir
Armoria : Où finit le jeu, Cardinal ?
Armoria le regarde droit dans les yeux
Cardinal : parfois il a l'impression que la vie est un jeu ...
Armoria : C'était un peu le sens de ma question,en fait
Cardinal : peut-être même que parfois il en joue ...
Cardinal : le beau cardinal en a conscience
Armoria : Savez-vous que parfois, vos mots sonnent comme une déclaration ?
Armoria replace doucement une mèche de cheveux derrière l'oreille cardinalienne
Cardinal : comment oublier quelque chose qui vous concerne ?
Armoria : Quelle mémoire !
Armoria rit doucement
Cardinal : une bonne saignée ? ... enfin ... votre saigneur aura déjà sans doute essayé en son temps
Armoria : Et... y voyez-vous remède ?
Cardinal sourit ... en attendant la suite
Armoria hoche la tête, l'encourageant
Cardinal : à votre tour de glace
Armoria s'assied sour la table, près de lui
Armoria : ... Et vous pensez à ?
Armoria : (ça fait comme un smiley de p'tit sourire malin)
Cardinal : souvent donc
Cardinal : [hrp]j'ai jamais compris ce que ça voulait dire les deux accents circonflexes ^^ ...[/hrp]
Armoria : ... Souvent, donc ?
Omniflash sort de la taverne en grommelant et claque la porte.
Armoria : Merci
Omniflash : a plus tard peu etre^^
Cardinal : au plaisir
Cardinal : bonjour l'ami
Omniflash : ha ok^^je vous laisse alor^^ excusé moi^^
Armoria sourit et rougit
Armoria : Eh bien...
Omniflash : pardon, je dérange
Armoria réprime un "humpf"
Armoria : Vous y pensez souvent, disiez-vous ?
Omniflash entre dans la taverne.
Armoria : (ordre passé)
Armoria : (enfin, avant sa sortie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En taverne(s) à Compiègne, 5/9/57 : Cardinal   Sam 5 Sep 2009 - 17:26

Carlisle : Au plaisir Messire Duc
Armoria regarde la partie qui fait sa renommée, malgré elle
Cardinal se lève, remet son joli chapeau et se dirige vers la porte
Armoria : A demain !
Armoria : Régal partagé, veux-je dire
Cardinal : à très bientôt
Armoria : Et à quel point...
Cardinal : ce fut un régal que de pouvoir passer du temps en votre compagnie
Carlisle lève discrètement la tête et observe la scène de son regard sombre et perçant
Didierdesars ce dit qu'il a manqué un episode
Cardinal sourit tendrement
Armoria sourit, à la fois malicieuse et tendre
Cardinal baise la blanche main de la mignonne princesse
Armoria : Et je viendrai avec ma question
Cardinal : au plaisir
Cardinal sourit
Armoria : Même endroit, même heure, pour ma part
Cardinal : seul l'inhumain aristote sait de quoi demain sera fait ...
Armoria : Nous nous revoyons demain ? Pour la revanche ?
Cardinal : le beau cardinal craint qu'il ne doive déjà prendre congé de vous ...
Cardinal : [hrp]aucun souci ... avec plaisir même ...[/hrp
Armoria : (permission de copier-coller le RP, Cardinal ? pour le mettre à Ménessaire)
Cardinal rit
Armoria n'a rien oublié non plus, et le défie du regard, taquine
Armoria lui tire discrètement la langue
Didierdesars fronce un sourcil
Cardinal sourit, amicalement
Didierdesars bredouille quelque chose d'incompréhensible.
Armoria chuchote à Cardinal : trop ?
Armoria : Très
Cardinal : sages même
Didierdesars : ? bien calme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En taverne(s) à Compiègne, 5/9/57 : Cardinal   

Revenir en haut Aller en bas
 
En taverne(s) à Compiègne, 5/9/57 : Cardinal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Taverne des couche-tard/lève-tot (ouvert entre 2h30 et 6h)
» [RP]Derrière la taverne, une lanterne rouge
» Triathlon CLM par équipe à Compiègne le 20 mai
» Soirée barbecue à la Taverne de la Grotte
» Baston à la taverne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Menessaire :: Archives-
Sauter vers: