Château de Menessaire

Domaine de la Princesse Armoria, Duché de Saulieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chez Gaborn et Marie, le 14 de mai 1457

Aller en bas 
AuteurMessage
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Chez Gaborn et Marie, le 14 de mai 1457   Jeu 14 Mai 2009 - 23:38

Armoria de Mortain dit :
**se fait annoncer dans la demeure*
**emboîte le pas audit valet, trop pressée et inquiète pour être polie*
**le bouscule une fois arrivée, et se précipite, se laissant tomber à genoux devant le divan*
*Guillaume !

Snell dit :
*Anaëlle! *la rejoint à genoux pour la prendre dans ses bras*


Armoria de Mortain dit :
**couvre son visage de baisers, sans se soucier du valet, oublié*

Snell dit :
*Le ciel soit loué! *ferme les yeux pour retenir ses larmes*


Armoria de Mortain dit :
*Doux Christos, mon coeur, me revoici... et tu es là
**prend son visage entre ses mains pour mieux le regarder* comment vas-tu ?

Snell dit :
**faible sourire* Je croyais t'avoir perdu à jamais... je croyais avoir fait le mauvais choix... je...
**des larmes coule sur ses genoux* Pardonne-moi de t'avoir failli, ma mie...


Armoria de Mortain dit :
*Le mauvais choix ?
**le regarde, perplexe et un peu perdue*
*Quel mauvais choix ?

Snell dit :
**baisse le regard, croyant qu'elle désirait qu'il fasse un mea culpa* D'avoir laissé ce chien t'emporter plutôt que de le combattre et de tout risquer.
*Je n'aurais pas dû te laisser seule à Nevers... je n'aurais pas dû leur faire confiance... je... je suis désolé.


Armoria de Mortain dit :
**fait des yeux ronds et répond avec douceur* Guillaume... je ne comprends mie à ce que tu me dis

Snell dit :
**les larmes coulent sans entrave sur ses joues* Comment tu ne comprend rien? Je t'ai failli et ils t'ont emporté... et je n'ai rien fait.
*Il n'y a rien à comprendre.
**est pris d'une quinte de toux soudaine*


Armoria de Mortain dit :
**écoute cette toux, par réflexe*

Snell dit :
*rah... et voilà le divin qui me puni
**lève un poing au ciel*
*Je mérite pire, voyons!


Armoria de Mortain dit :
*Guillaume, je ne sais pas ce qui s'est passé, nul souvenir ne m'en revient

Snell dit :
**retourne son attention à Armoria*


Armoria de Mortain dit :
*Une chose est sûre
**se fait sévère*
*Je t'interdis, tu m'entends
*Je t'interdis de parler de toi de la sorte
**tire un mouchoir d'entre ses seins et essuie son visage*
*Depuis quand, cette toux ? Et qu'as-tu fait pour la soigner ?

Snell dit :
*Je n'ai rien fait. Je la mérite.
**la regarde dans les yeux, inquiet également* Tu ne te souviens de rien?


Armoria de Mortain dit :
**secoue la tête et évacue le sujet d'un geste de la main*
*Guillaume
*Ecoute-moi
*Il y a à Saulieu une enfant fort joliette
*Dont ma fille a grand soin
*Et qui a besoin de toi

Snell dit :
*Aimée...


Armoria de Mortain dit :
*Alors, si tu ne le fais pour moi, de grâce, pour cette enfant dont ma présence dans sa vie ne pourra être que discrète, contrairement à toi...
**implorante* Tu dois te soigner, me laisser te soigner
*... Je t'en prie

Snell dit :
**secoue la tête* Le Très Haut me jugera. Il décidera de mon sort.
*Si tu ne peux te souvenir, je ne peux avoir ton pardon... il ne me reste que Lui.


Armoria de Mortain dit :
**plisse les yeux et siffle* C'est une gifle que je devrais te donner, pour commencer
*Au cas où cela te rendrait ton entendement

Snell dit :
**hoche la tête* Je mérite plus...


Armoria de Mortain dit :
*Mortecouille de bordel de cul de satan ! Snell !
**se lève*
*Allez, debout

Snell dit :
**la regarde, estomaqué*


Armoria de Mortain dit :
*Debout, te dis-je !

Snell dit :
**se lève lentement, par faiblesse*


Armoria de Mortain dit :
**l'attrape par le col et l'oblige à se pencher vers elle, jusqu'à ce que leur visage se touche presque, et le regarde sans ciller*

Snell dit :
*urk!


Armoria de Mortain dit :
*Ecoute-moi, et écoute-moi bien, parce que cette messe-là, je ne te la dirai qu'une fois
*Tu détiens ma mémoire
*Et bien plus important, tu détiens mon coeur
*Alors, que tu le veuilles ou non, Snell du Quai Baudon, Guillaume, vassal d'Erik
*Tu vas me suivre à Ménessaire
*Et me laisser prendre soin de toi
*J'ai failli mourir, là-bas
*Sais-tu ce que je vois, chaque fois que la mort me frôles, le sais-tu ?
**n'attend pas sa réponse*
*Chaque fois que la mort me frôle, celui qui me tend la main et m'empêche de franchir le pas vers le soleil, c'est Asterius
*Et cette fois
*Tu étais à ses côtés
*Alors, vois-tu
*Pas plus que je ne le laisserais mourir, lui, sans rien faire,
*Je ne te laisserai abandonner
*Vu ?
**reprend son souffle, ne le quitte pas des yeux*

Snell dit :
**hoche la tête, un peu abasourdi*


Armoria de Mortain dit :
*Allez, on y va
**lâche son col pour le prendre par la main et l'entraîner, autoritaire*
**au valet* Mon brave, tu diras à tes maîtres que j'embarque leur hôte, et que je passerai les voir sitôt que j'en aurai terminé pour ce qui est des soins

Snell dit :
**la suit en s'appuyant sur les meubles et les murs au passage*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chez Gaborn et Marie, le 14 de mai 1457
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est arrivé dans une cave près de chez vous. - Jean-Marie Guffens -
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» [Help]Projet résine
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» soeur marie therese des batignolles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Menessaire :: Archives-
Sauter vers: