Château de Menessaire

Domaine de la Princesse Armoria, Duché de Saulieu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Demande d'Asterius (Arnay, avril 1455)

Aller en bas 
AuteurMessage
Armoria

avatar

Messages : 1240
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Demande d'Asterius (Arnay, avril 1455)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:45

Holà! du valet! Si tu ne veux pas que je tousse dans ta gamelle, va me chercher la Duchesse!
* se demande si c'est bien dans le personnage *

*ce n'est pas le valet qui répond, mais Armoria qui ouvre la porte*
* regarde la duchesse et sourit doucement * Alors voilà mon rayon de soleil quotidien ?
*sourit en retour, en s'approchant* Si-fait... Et plus proche que vous ne le pensiez
plus proche...? Que voulez vous dire?
* s'exclame * Vous m'observer par le trou de la serrure !

Que je me suis installée en la chambre d'à côté...
*rit*
Non, nul espionnage
Je tenais à être présente la nuit, pour soulager Majolana
Nul besoin de me veiller, Duchesse...
*s'assied sur le lit et prend sa main* Je ne veille pas, si cela vous peut rassurer... Mais au besoin, je puis venir séance tenante... Du reste, vous venez de le voir
Mais... ne m'aviez-vous point dit que votre chambre était attenante à la mienne?
Non la mienne *sourit*
J'ai récupéré une chambre d'ami
Et j'y dors
Ah... * suppose que cela doit être lié à Persan *
Duchesse, irions nous nous balader?

Bien sûr... Des envies d'étoiles après le rayon de soleil ? *taquine*
Oh non!
Que seul ma mort m'éteigne ce soleil!

Non ? *regarde la fenêtre, perplexe* Je vais avoir grand mal à vous les dissimuler, par si belle nuit
*soupir faussement contrarié* Soit, il faudra donc que je rayonne, que je vous éblouisse pour les masquer à vos yeux
Nul besoin de vous surpasser Armoria, votre simple présence suffira à capturer mon regard...
*se lève et lui tend les mains* Venez...
* se lève à son tour, guilleret *
Ou allons nous?

*pose sur son bras une main légère* Les jardins de simples ? Leurs odeurs vous feront grand bien, exaltées par la nuit*levant la tête vers lui*
Peut-on réellement y sentir meilleur odeur que celle qui pénètre dans cette pièce lorsqu'elle est embellie de votre présence?
*rit doucement* Meilleur, je ne sais... Mais je n'ai nul pouvoir médicinal, contrairement aux simples
* pose se main sur ses lèvres *
Si, je vous assure, vous m'avez déjà guéri d'une terrible blessure !

*baise ces doigts sur ses lèvres, lui faisant un doux regard*


* se promenant, offrant son bras à la Duchesse, se tenant aussi droit que possible malgré sa canne *
Dites moi... Vous n'avez rien dit sur la venue de Djemilee...
Savez-vous ce que...

*le laisse parler*
... savez-vous la raison de sa venue?
*regarde le ciel étoilé et répond d'un ton neutre* J'en ai une idée, oui
* observe la voie lactée, se demandant quand il irait lui aussi rejoindre les étoiles... *
Elles sont belles, n'est-ce pas ?
*pensive*
Belles, froides, lointaines...
Oui... Comme autant d'âmes veillant sur nous?
Autant de gens passés ici-bas... Pour quoi, pour qui ? Qu'ont-ils laissé ?
Etes-vous croyante Armoria? Je veux dire... depuis que nous nous connaissons... Votre vraie croyance a-t-elle évoluée?
Je fais chemin, oui
Vous ne l'étiez guère, je pense, lors de notre première rencontre... Vous pensiez à... une harmonie avec la nature, n'est-ce pas?
* tousse légèrement *

*sourit, amusée*
Si-fait
Et la foi que j'ai acquise par l'étude et la réflexion se peut marier avec une partie de cette vision, je trouve
Le très-Haut n'a-t-il point créé cette nature dont je me veux proche ?
* sourit * Probablement...
Et... croyez-vous à la destinée?
* détourne le regard des étoiles pour regarder la duchesse *

La destinée ? Comme quelque chose d'irrémédiable ? Ou bien des situations offertes ?
*sent son regard et tourne la tête vers lui*
Je ne sais pas... comme... quelque chose d'inévitable plutôt... comme s'il existait un plan pour chacun de nous...
Cette notion me retirerait tout pouvoir de me battre contre ce que je refuse *fronce le nez* Non, je ne saurais m'y résoudre
Pourtant, parfois je m'interroge... j'ai l'impression que malgré tout mes efforts, je retombe toujours dans la même situation...
Djemilee m'a informé cette après midi de son désir de prendre un chemin différend du miens...
* fait un très léger sourire *

... Et cela vous fait pensr au départ de votre épouse ?
Cela me fait penser... que je ne dois pas être un homme à marier... * rit ciniquement *
Allons, cessez vos bêtises
Vous n'y aviez jamais vraiment cru, n'est-ce pas... je veux dire, en cette alliance
Asterius, vous feriez un merveilleux époux à qui vous saurait découvrir
Mais en effet...
J'ai toujours senti qu'elle ne se ferait pas
Pardonnez moi d'avoir été si dur avec vous... en de pénible moments... Et dire que je vous reprochais de me refuser le bonheur...
Que voulez-vous... Je suis bien trop protectrice, aussi
Et vous, me pardonnez-vous ?
Vous pardonner... * dit-il pensivement * j'ai à peine su vous en vouloir une soirée... * sourit en y pensant *
*sourit en retour* Et pourtant... Je n'y suis point allée de main-morte
Est-il déplacé de vous demander pourquoi?
Pourquoi n'y avez vous jamais cru?

*se tapote pensivement la lèvre*
Vous souvenez-vous qu'un jour vous m'avez crue sorcière ?
A cause de mes curieuses intuitions ?
* amusé * Oui, je m'en souviens...
* plus bas * Et je reste convaincu qu'il y a quelque chose de magique chez vous...

*rit doucement pour chasser son trouble* Oui, mais vous ne craignez plus mes breuvages
C'est que... ne vous dois-je point la vie? Sinon la raison?
N'auriez-vous point trouvé sans moi la force de vous battre ?
*soudain grave, cesse de marcher pour se placer face à lui* Asterius...
Cette fois, le combat sera rude... Promettez-moi d'y mettre toutes vos forces
Je refuse de vous perdre, vous aussi
* la regarde tendrement * Me battre pourquoi...? Pour qui...? * lui passe doucement la main dans les cheveux, avant de baisser la tête *
Pour moi ? Est-ce raison suffisante ? *le regarde intensément*
* lève les yeux et scrute son regard... * C'est probablement... * se coupe, n'osant évoquer plus * Mais... * lui prend les mains *
Mais ?
Armoria, vous prenez chaque jour... de grands risques à me côtoyer ainsi...
Je... * troublé *

De grands risques ?
Asterius, pensez-vous vraiment que les risques me préoccupent quand votre vie est en jeu ?
* la regarde les yeux brillants, avant de détourner le visage *
ce... ce n'est pas qu'une question de volonté...
S'il suffisait de simplement le vouloir pour guérir... Mais si vous attrapiez ce que j'ai...
* secoue la tête *

Majolana l'a dit... La volonté est primordiale
Regardez-moi, Asterius
* tourne doucement la tête *
Je ferais tout pour vous donner goût à la vie
*pose une main sur sa joue*
*murmure* tout...
* reste bouche bee un instant *
Armoria vous... voudriez... * la regarde dans els yeux
... me prouver qu'il n'y a pas de destinée ...

Si par cela, je vous puis arracher aux griffes de l'Ankou, oui
* il passa ses deux mains autour de son visage * Et s'il n'était pas question de me sauver, mais simplement... de m'aimer...
... désireriez-vous être celle qui découvrirait en moi ce merveilleux époux ... ?
* il la fixa intensément *

*écarquille les yeux, lèvres entr'ouvertes* Asterius... *ne sait que dire, désarçonnée* Vous... Vous me demandez...
Je... oh Armoria, j'en rêve depuis le premier jour... Et si... et si je ne vous le demande pas maintenant...
* puis tourna la tête * Je... je suis terriblement navré...

*lui fait à nouveau tourner la tête vers elle, du bout du doigt sur son menton*
Navré de quoi ? De m'aimer ?
De... vous parler de... * dégluti * vous êtes en deuil et je...
je me sens honteux, pardonnez moi...

Et vous vous sentez pressé par votre santé... Chut... *posant un doigt sur ses lèvres*
Asterius...
Menons ensemble ce combat, et quand nous l'aurons gagné...
* sourit, dépité, puis acquiesce * Bien entendu... Cela me laissera le temps de songer... à une déclaration nettement moins maladroite... * regarde au loin et se chuchote * Mon Dieu, quel idiot
*laisse passer un long silence puis conclut* ...Alors je vous dirai oui
* écarquille les yeux, le souffle coupé *
*sourit*
Vous... * sent l'émotion le submerger *
*acquiesce*
Oui, moi... *regarde autour d'elle*
C'était bien à moi que vous parliez ? *mimant l'inquiétude*
* sourit, et prend la Duchesse dans ses bras, n'arrivant plus à retenir ses larmes *
* lui chuchote * Je me bâterais! De toutes mes forces!

Nous nous battrons Asterius...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Demande d'Asterius (Arnay, avril 1455)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» demande d'accès
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» [ demande de recrutement ] Rögen
» Joueur du mois d'avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Menessaire :: Archives-
Sauter vers: